Contre la dépigmentation volontaire

Connue sous d’autres appellations comme « tchoko », « maquillage », « bleaching », « djansang », « tchatcho », « xessal » ou « whitening », la dépigmentation artificielle de la peau concerne plus de monde et de territoire que ce que les médias et l’opinion publique laissent croire ..

Cette pratique, mal connue, désigne tous les procédés, qu’ils soient en surface ou par injection, visant à ralentir la production de mélanine au sein de l’organisme et ainsi donc à éclaircir la carnation des personnes qui auraient recours à ces procédés.

Parce que persuadés qu’être clair pourrait améliorer leurs conditions de vie, sur le plan professionnel, personnel, relationnel, sociétale ou même médical, nombreux sont ceux qui franchissent le pas et recourent à des produits, aussi divers qu’ils soient, afin de changer leur couleur de peau.


Depuis 2009, une équipe s’est formée au sein de l’association Esprit d’ébène afin de promouvoir une campagne de sensibilisation et de lutte contre cette pratique, qui met à mal l’estime de soi et l’amour propre que se portent les personnes concernées ..

Un des mannequins de la campagne officielle #StopDépigmentation

Retrouvez toutes nos actions pour la progression de la campagne que nous menons pour l’amour propre et la célébration de la beauté plurielle ..